Histoire contemporaine - Le site des passionnés d'histoire

Histoire contemporaine

Au cœur du IIIème Reich de Albert Speer

Critique: Albert Speer, architecte et ministre de l’armement de Hitler explicite sa vision de son rôle dans le régime nazi dont il fut l’un des barons et même à la fin de la guerre un des plus puissants personnages du IIIème Reich et un successeur potentiel de Hitler. Il développe une argumentation très habile pour se disculper, argumentation qui lui a été inspirée par l’historien allemand Joachim Fest, et décrit à travers son évolution personnelle les rouages du régime. Un ouvrage passionnant.
Note: ***

Béria, le bourreau politique de Staline de Jean-Jacques Marie

Critique: Très bonne biographie de Laurentii Béria que Staline surnommait “mon Himmler”. Jean-Jacques  Marie, déjà auteur d’une superbe  biographie de Staline, détaille le parcours de Béria, pervers sadique, mais qui prônait, contrairement à l’idée reçue, un dégel et un relâchement de la répression à la fin de sa vie, une sorte de Glassnost avant la lettre, ce qui fut peut-être un des raisons de sa mise à l’écart et de son exécution.
Note: ****

Heydrich et la solution finale de Edouard Husson

Critique: “L’Å“uvre” du plus terrible bourreau de l’Allemagne nazie et le plus grand architecte de la solution finale ainsi que l’un des hommes les plus redoutés et les plus craints du IIIème reich.
Note: *

La fin: Allemagne 1944-1945 de Ian Kershaw

Critique: Le crépuscule de l’Allemagne nazie et l’écroulement du “reich de 1000 ans” par Ian Kershaw, le plus grand spécialiste du régime hitlérien de notre époque. Contrairement à Joachim Fest qui voyait en Hitler le premier rouage d’un système totalitaire, Ian Kershaw établit autrement les responsabilités et affirme que Hitler était le vrai décisionnaire et le grand responsable de toit ce qui s’est ensuit.
Note: ****

Les maîtres du IIIème Reich de Joachim Fest

Critique: L’auteur se livre à une analyse psychologique des dirigeants du IIIème Reich et tente de comprendre comment tant d’incompétences et d’incapacités ont pu avoir de telles répercussions. De Hitler a Heydrich, de Goebbels a Rosenberg, nous avons affaire a des individus constamment domines par leurs passions ou leurs instincts.
Note: ****

 Staline de Jean-Jacques Marie

Critique: Excellente biographie de Staline permise par l’ouverture des archives russes, il y a dix ans. L’auteur a pu porter un regard neuf sur les grands personnages de l’histoire soviétique, à commencer bien sûr par Staline, l’une des figures les plus énigmatiques de l’histoire du XXe siècle
Note: ****

Le IIIème Reich T1 de William Shirer

Critique: L’auteur a été journaliste en Allemagne pendant les années qui ont précédé la seconde guerre mondiale et a pu observer de près les rouages du régime nazi et la personnalité de ses caciques ainsi que le processus qui a conduit au déclenchement du conflit. Journaliste, il s’est rendu célèbre par sa couverture de la montée du régime ainsi que les premières annexions de l’Allemagne. Si cet ouvrage en deux tomes a reçu à l’époque de sa publication un accueil mitigé de la part de la communauté des historiens, il est devenu au fil du temps l’ouvrage de référence sur le IIIème Reich même si une Å“uvre en trois tomes, que je viens de lire, également remarquable, vient de sortir. Vous la trouverez dans ma bibliothèque.
Note: ****

Le IIIème Reich T2 de William Shirer

Critique:L’auteur a été journaliste en Allemagne pendant les années qui ont précédé la seconde guerre mondiale et a pu observer de près les rouages du régime nazi et la personnalité de ses caciques ainsi que le processus qui a conduit au déclenchement du conflit. Journaliste, il s’est rendu célèbre par sa couverture de la montée du régime ainsi que les premières annexions de l’Allemagne. Si cet ouvrage en deux tomes a reçu à l’époque de sa publication un accueil mitigé de la part de la communauté des historiens, il est devenu au fil du temps l’ouvrage de référence sur le IIIème Reich même si une Å“uvre en trois tomes, que je viens de lire, également remarquable, vient de sortir. Vous la trouverez dans ma bibliothèque.
Note: ****

Hermann Goering de François Kersaudy

Critique: L’auteur est l’un des spécialistes actuels de la seconde guerre mondiale et son ouvrage sur le dauphin d’Hitler est remarquable et analyse bien la personnalité pleine de ressorts du personnage dont il a bien saisi la dimension.
Note: ***

Adolf Hitler de John Toland

Tome 1: 20 avril 1889-octobre 1938
Tome 2: Novembre1938-30 avril 1945

Critique: Avec un sens magistral de l’Histoire, John Toland présente Hitler dans le contexte de l’époque qui l’a formé. La figure qui émerge de ces pages est à bien des égards plus effrayante que sa traditionnelle caricature démoniaque, car Toland a donné au démon un visage humain. Ce livre démasque de nombreux mensonges, redresse maintes distorsions. Il contient aussi des révélations saisissantes et des détails inconnus jusqu’ici sur la vie privée de Hitler. Il propose enfin de nouvelles perspectives, les plus plausibles, sur beaucoup d’événements connus. Mais le plus remarquable, c’est que John Toland a donné forme et signification à la grande abondance de détails et de précisions ici rassemblés. Ouvrage extraordinairement brillant de biographie, d’histoire militaire, sociale et politique, il peut être considéré comme le livre définitif sur Adolf Hitler
Note: ****

Hitler de Joachim Fest

Tome 1: Jeunesse et conquête du pouvoir 1889-1933
Tome 2: Le Fuhrer 1933-1945

Critique: Joachim Fest est le grand historien allemand du nazisme et le tenant de l’école systémique qui affirme que le régime nazi était un système engagé dans un engrenage et dont le fuhrer n’était que le premier rouage.
Note: ***