Les femmes dans l'histoire - Le site des passionnés d'histoire

Les femmes dans l’histoire

L’on pense généralement, non sans raison, que l’histoire a été faite par les hommes, raison pour laquelle elle serait si tragique. Mais au cours de l’histoire, de nombreuses femmes de tête ont influé sur son cours. Aujourd’hui, il est devenu courant que des femmes accèdent à des postes de responsabilité, voire dirigent des nations entières, souvent avec bonheur. Je pense entre autres à Margaret Thatcher, Angela Merkel ou Dilma Roussef qui ont gouverné ou gouvernent aujourd’hui des pays qui comptent à l’échelle mondiale. Mais même dans le passé des femmes ont orienté le cours de l’histoire. Nous reviennent bien sûr à l’esprit les régences  dans l’histoire de France trop souvent considérées comme néfastes comme celles de Marie de Médicis ou de Catherine de Médicis dont le bilan est cependant plus nuancé mais Blanche de castille, Anne de Bretagne (la femme la moins folle de France selon son père Louis XI) ou encore Anne d’Autriche ont mené à bien leur mission.

Dans l’antiquité, il n’était pas rare que des reines influent sur le cours des évènements comme Hatsepshout, Néfertititi, Cléopâtre, Zénobie, Bérénice et d’autres. Sans compter sur les épouses ou les maîtresses royales qui ont eu des effets positifs sur leur conjoint ou leur amant. Comment ne pas citer Agnès Sorel, « la dame de beauté », Gabrielle d’Estrées ou encore la Pompadour ou la Maintenon.

Même dans l’histoire de l’islam, des femmes à forte personnalité ont eu une influence considérable comme Hind, l’épouse d’Abou Soufiane qui a tenu tête au prophète Mahomet et dont le souvenir est toujours vivace dans la mémoire des arabes et son nom encore porté, la Kahina, reine et sorcière des berbères, qui a mené la résistance contre la conquête arabe, Chajar Ad Ddur ou encore Zineb Tanftaouit, l’épouse du sultan légendaire almoravide du Maroc Youssef Ibn Tachfine qui a eu une influence heureuse sur la destinée de son mari.

Bref, les exemples sont légion mais j’ai cependant voulu accorder une place spéciale au rôle de la femme musulmane dans l’histoire, au regard de l’actualité brûlante.