Moyen-âge - Le site des passionnés d'histoire

Moyen-âge

PLANTAGENETS (LES) : ORIGINES ET DESTIN D’UN EMPIRE XIÈME – XIV ÈME SIÈCLES

Critique: C’est un étrange ensemble que cet  » empire  » constitué en quelques années par le comte d’Anjou Geoffroy Plantagenêt et son fils Henri II. Il est le fruit de conquêtes, mais aussi d’une habile diplomatie, de mariages avantageux et d’une bonne part de chance. On y voit sous le même pouvoir l’Aquitaine, la Normandie, l’Angleterre, l’Irlande et parfois l’Écosse. À l’occasion, le regard des Plantagenêts se porte sur le Languedoc, sur l’Empire germanique, sur la Méditerranée. Cela ne forme pas un État. Souverain en Angleterre, le Plantagenêt est vassal sur le continent. Un conflit de trois siècles avec le Capétien résulte de cette inadaptation des structures féodales aux réalités politiques. L’unité de gouvernement ne tient qu’à la personne du roi-duc. Les hommes, les langues, les cultures reflète des identités différentes, que ne traduisent pas moins les institutions du monde laïque et les attitudes de l’Église. Et si la mer est une route, elle est aussi un obstacle au milieu de l’empire. De hautes figures traversent cette histoire : Aliénor d’Aquitaine, Richard Coeur de Lion, le Prince Noir, Thomas Becket ou Simon de Montfort. Mais il est aussi des troubadours, des romanciers et des historiens.
Note: ***

– See more at: http://lecoindelhistoire.com/index.php/histoire-de-leurope-moyen-age/#sthash.P3gXuUZw.dpuf